lundi 2 mars 2020

PSA retail NAO - Mesures salariale 2020


Les organisations syndicales représentatives de PSA retail ont signé l'accord salarial 2020

Mesures salariales PSA retail

  • Augmentation générale de 1,3% ouvriers et employés à partir du 1er mars, talon de 30 €
  • Augmentation générale de 1% pour les agents de maîtrises / cadres à partir du 1er mars
  • Augmentation individuelle de 1,1% avec talon de 25 € pour les ouvriers et employés sur la période juillet à septembreA partir de septembre
  • Augmentation individuelle de 1,4%  avec talon de 40 € pour les agents de maîtrises / cadres sur la période juillet à septembre. A partir de septembre
  • Le salaire minima PSA retail passe à 20600€
  • Participation employeur à la mutuelle portée à 30€ (1,38€ en plus par mois) à partir du 1er mars 2020
  • Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (prime Macron) de 350 € pour les salaires bruts inférieurs à 2 SMIC ( < 3078 €) et de 200€ pour les salaires bruts supérieurs à 2 SMIC et inférieurs à trois SMIC ( < 4617€) les salaires supérieurs n'étant pas éligibles
  • Évolution de la rémunération variable collective (RVC)

Commentaires de la CFTC

Nous n'avons pas participé aux négociations, toutes les organisations syndicales ont signé l'accord NAO 2020. Nous l'aurions probablement signé aussi compte tenu de l'enjeu pour les salariés.

Une fois de plus, les mesures salariales sont décevantes, nous attendions de la part de la Direction un effort au moins égal à celui de la branche sur l'augmentation générale (1,9%). On note toutefois un léger infléchissement de la position de la Direction sur l'augmentation générale, notamment pour les maîtrises / cadres qui ont souffert en 2019.

Le salaire minima PSA retail n'augmente même pas de 0,6% alors qu'il aurait dû augmenter au moins autant que le minima de la CCNSA.

Nous notons aussi que ces mesures sont bien moins favorables que celles de PSA côté métallurgie et ce même pour la prime exceptionnelle pouvoir d'achat.

Quant aux mesures périphériques, on ne peut compter que sur la dérisoire augmentation de la participation à la mutuelle qui n'est pas perceptible sur le bulletin de salaire.

Aucun commentaire: