mardi 2 juin 2020

Filière automobile déclaration Fédération CFTC Métallurgie

Filière automobile déclaration Fédération CFTC Métallurgie


Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les ministres,
Messieurs,


Nous avons à faire à deux crises : sanitaire, d’une part, économique et financière, d’autre part.
La Fédération CFTC Métallurgie n’oppose pas ces 2 crises : elles sont les 2 mêmes défis, que nous devons relever ensemble dans l’unité afin de préserver l’avenir des entreprises et de leurs salariés.

D’une certaine manière, les mesures prises en matière sociale et/ou fiscale, ont protégé les entreprises et donc l’emploi. Mais ces mesures ne peuvent perdurer dans le temps.

Il nous faut donc maintenant reprendre le chemin de l’entreprise car seule la valeur travail doit être au centre de nos préoccupations pour relever notre pays et le sortir de cette situation difficile.

Le secteur de l’automobile est en crise, comme beaucoup d’autres secteurs, et nous ne sortirons pas de cette crise sans un dialogue social fort et responsable.
Les IRP et les directions d’entreprises doivent négocier des accords intelligents permettant dans l’esprit du bien commun de retrouver la performance, condition sine qua non de l’avenir de l’ensemble des salariés de la filière.

Si la reprise doit bien évidemment s’accompagner de mises à disposition des équipements d’hygiène nécessaires à tous les salariés, ces mesures ne peuvent se suffire à elles-mêmes. C’est pourquoi il nous semble également nécessaire de prolonger le chômage partiel jusqu’à fin septembre et de mettre des paliers dégressifs dès le mois de juin.

La relance du secteur automobile passera nécessairement par la relance des ventes automobiles. Il est indispensable d’ouvrir les concessions au plus vite et de mettre en place des mesures attractives : primes incitatives à l’achat des véhicules hybrides, 0% de TVA sur les véhicules électriques, etc. C’est donc une priorité donnée au secteur énergétique.

Enfin, il sera essentiel de penser à la localisation des nouvelles productions à venir et redonner à l’Europe le sens de sa création en évitant d’être dépendant dans les secteurs stratégiques.
Nous avons là l’occasion de redonner un souffle nouveau à l’Europe qui lui permettra de résister au nationalisme populiste.

C’est dans cet état d’esprit que la fédération CFTC Métallurgie accompagnera l’ensemble de ses représentants mandatés.

Aucun commentaire: