vendredi 6 novembre 2020

PSA retail confinement et activité partielle individualisée

 

PSA retail activité partielle

Le gouvernement a imposé le retour du confinement en France pour faire reculer la pandémie de coronavirus, de ce fait,  notre activité est directement impactée avec la fermeture des show-rooms et les restrictions de déplacement de nos clients en après-vente.

Les contraintes de déplacement et les incertitudes économiques font que nos clients reportent les réparations qui ne sont pas essentielles ou qui n'imposent pas d'échéances précises.

PSA retail se prépare à absorber l’onde de choc de ce second confinement en ajustant au plus près la force de travail en ayant recours à l’activité partielle individualisée. L’accord de performance collective va certainement évoluer avec la suspension des heures supplémentaires et l'ajustement des horaires entrainant la prorogation des dispositions de l'accord à début 2021.

Pour la CFTC, il est indispensable que les modalités et les critères de recours à l’activité partielle individualisée fassent l'objet d'une concertation avec les représentants du Personnel et les équipes, que la démarche soit expliquée, comprise et acceptée ou du moins que la primauté du bien commun soit appréhendée. 

Cette activité partielle individualisée ne devra pas être le prétexte pour travailler à flux tendu et mettre en difficulté les salariés qui restent en activité. Pas plus que de recourir davantage à la digitalisation si elle n’est pas à la main des salariés de PSA retail.

Pour la CFTC, il n'est pas envisageable de mettre en activité partielle un salarié si on a recours à de la sous-traitance dans nos propres locaux pour accomplir des missions qui lui étaient précédemment dévolues, nous pensons notamment au traitement du VO sur certains sites.

Nous pensons aussi qu’une marge significative doit être conservée sur les heures disponibles en après-vente et que les éventuelles périodes d’inactivité soient consacrées à ce qui est rarement fait : la formation à distance et la formation terrain des techniciens : Les pannes et réparations de haute technicité ne manqueront pas, ce sera l’opportunité de former les volontaires au prédiagnostic et aux diagnostics de base.

Ce temps pourrait aussi être investi dans l’optimisation des postes de travail et dans l’inventaire et l’entretien du matériel afin d’optimiser la reprise d’activité.


Aucun commentaire: